Link

Suite à l’article (en anglais) posté sur l’excellent blog Stobist.com, j’ai pris une bonne soirée pour m’essayer moi aussi à la photographie de gouttes d’eau.

La technique est relativement simple :

pour les gouttes d’eau; on met en place un « goutte à goutte », un flash en direction de l’arrière plan (on n’illumine pas la goutte, on illumine l’arrière plan qui se reflète à travers la goutte). Ensuite, dans une ambiance plutôt sombre pour éviter la lumière parasite, on shoote au max de la vitesse de synchronisation de son flash (1/200 s chez Canon) avec une faible ouverture (f16 par exemple). La faible ouverture permet d’avoir une profondeur de champs plus grande et limite la lumière parasite.

Ainsi, la durée perçue par l’appareil photo est la durée du flash (environ 1/10 000 s) donc cela capte l’instant et c’est pour cela qu’on obtient un résultat aussi net !

La post production est très simple ! on sature les couleurs et on pousse le contraste pour avoir des couleurs plus « punchy »!

20090603-IMG_0314-309

20090603-IMG_0119-114

20090603-IMG_0287-282

Pour changer la couleur, il suffit juste de changer l’arrière plan, ici, un sac à dos … et en dessous, un fond neutre.

20090603-IMG_0127-122

20090603-IMG_0078-73